Beni : Mauvais services de ENK à sa clientèle, la société et ses consommateurs sont désormais en justice

Beni, 11Février2023-Beninipashe.net– Le procès contre la société Energie du Kivu (ENK) et ses clients, constitués en partie civile, a démarré Jeudi 09 Février 2023 dernier au tribunal de Grande instance (TGI) Beni, au Nord-Kivu.

Pour le premier jour des audiences, le tribunal avait passé à l’instruction du dossier devant les parties opposées. Les consommateurs du courant électrique ENK ont à l’ouverture du procès exigé des dommages et intérêts à la suite des préjudices causés par les mauvais services fournis par cette société d’énergie.

Les avocats de la défense qui défendent les intérêts de la société ont sollicité une remise à 3 semaines pour réunir les éléments de défense. Parmi les consommateurs de ENK qui ont saisi la justice, Maître Élie VAHUMAWA sollicite du tribunal la condamnation de cette société d’énergie pour les indemniser.

Nous sommes victimes des mauvais services de la société dite ENK, dans ses prestations. Parce que nous sommes dans un contrat, il était de notre droit de saisir le tribunal pour que cette société soit condamner à des bonnes prestations et dommages et intérêts. La société ENK était là. Aujourd’hui s’était l’ouverture du procès on va continuer jusqu’au bout. Ce que nous faisons c’est une lutte pour tout le monde” a expliqué maître Élie VAHUMAWA de la partie civile.

Plusieurs habitants de Beni saluent cette initiative et appellent la société ENK à améliorer ses services vis à vis de la population. Des coupures intempestives de cette société d’énergie ont causé plusieurs dommages dans plusieurs secteurs de la vie de la paisible population.

Vendredi 10 février 2023, les militants de la Lucha qui se réunissaient au monument historique de Butembo, ont été interpellés alors qu’ils mobilisaient la population pour décrier les services béants rendus par la société ENK a ses consommateurs. Ils ont été relâchés tard dans la nuit, affirment certaines sources qui ne citent pas les raisons de relâchement.

Azarias MOKONZI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *