Société

Naufrage sur le lac Kivu : plus de 100 disparus, les familles lancent un appel à l’aide
Société

Naufrage sur le lac Kivu : plus de 100 disparus, les familles lancent un appel à l’aide

Au cours de la nuit du mardi au mercredi 17 avril 2024, plus de 100 personnes ont été portées disparues à la suite du naufrage d'une pirogue motorisée sur le lac Kivu à Karago, dans la province du Nord-Kivu. Selon Eric Muhimanya, l'un des rescapés, la pirogue en bois transportait des marchandises du territoire de Kalehe vers le marché de Kituku à Goma. Il indique que quelques personnes ont été sauvées, mais que d'autres sont toujours portées disparues. Les opérations de recherche se poursuivent afin de retrouver les disparus, tandis que les familles lancent un appel à l'aide pour accélérer les efforts, dans l'espoir que leurs proches soient retrouvés sains et saufs. Pascal Nduyiri
Guerre à l’Est :les forces vives de Goma et de Bukavu expriment le regret face au silence de la communauté internationale
Société

Guerre à l’Est :les forces vives de Goma et de Bukavu expriment le regret face au silence de la communauté internationale

Goma,le 12 Avril 2024 (Beninipashe) ---- Les coordinations urbaines de la Société Civile - Forces Vives de Goma et de Bukavu, dans les provinces du Nord et du Sud Kivu, expriment leur regret quant au manque d'apprentissage de la communauté internationale des leçons du Génocide Rwandais, en ce qui concerne ses causes lointaines, ses prémices et ses conséquences actuelles. Au moment de commémorer le Génocide Rwandais de 1994, trente ans après, la région des Grands Lacs africains demeure instable. Avec le soutien des pays occidentaux, notamment des États-Unis, de la Grande-Bretagne, des États membres de l'Union Européenne, en particulier la France, le gouvernement de Kigali continue de bénéficier d'un soutien tacite pour perpétrer les massacres de Congolais dans sa partie Est. Les coor...
Insécurité à l’Est : la LUCHA opte pour la réduction du trait de vie des institutions, pour donner des moyens suffisants et adéquats à l’armée
Société

Insécurité à l’Est : la LUCHA opte pour la réduction du trait de vie des institutions, pour donner des moyens suffisants et adéquats à l’armée

Beni,le 15 Mars 2024(beninipashe)--- Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), dénonce le silence et la passivité du gouvernement congolais face aux drames sécuritaires au Nord-Kivu et en Ituri. Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 15 mars 2024, cette structure citoyenne note qu'après les élections passées du 20 décembre 2023 qui ont fait vainqueur Félix Tshisekedi, le pays sombre dans une crise sécuritaire terrible. Au-delà de l'avancée des rebelles du M23-RDF, les tueries à Beni et en Ituri s'intensifient. « Le gouvernement congolais fait preuve d'insouciance, de passivité ou mollesse. Il est triste de constater qu'en ce moment de guerre, les militaires engagés au front manquent des moyens militaires et se contentent d'une solde dérisoire alors que l'élite...
Beni : les travaux de construction de l’aéroport de Beni-Mavivi lancés sous la supervision de CAT PROJET AFRICA
Société

Beni : les travaux de construction de l’aéroport de Beni-Mavivi lancés sous la supervision de CAT PROJET AFRICA

Beni,le 09 Mars 2024(beninipashe)--- Le gouverneur du Nord-Kivu a présidé la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation de la route Mbau Kamango et d'asphaltage de l'avenue Julien Paluku, qui relient la nationale nº4 à l'aéroport de Beni-Mavivi. Les activités ont été couplées à la pose de la première pierre des travaux de modernisation de l'aérogare de l'aéroport de Mavivi. La cérémonie a eu lieu ce vendredi 8 mars et les travaux, d'un coût global de plus de 8 millions de dollars, sont financés par le gouvernement provincial du Nord-Kivu. Le général Major Peter Chirimwami, qui a présidé la cérémonie, a souligné l'importance de cet aéroport sur les plans sécuritaire et socio-économique. Il a également indiqué que ces projets s'inscrivent dans la vision du chef de ...
Beni: les femmes de la fondation Saidi Balikwisha communient le 8 Mars avec les épouses des soldats FARDC et les femmes détenues de la prison de Kakwangura
Société

Beni: les femmes de la fondation Saidi Balikwisha communient le 8 Mars avec les épouses des soldats FARDC et les femmes détenues de la prison de Kakwangura

Beni,le 9 Mars 2024(beninipashe)--- C'est en signe de gratitude aux efforts fournis par les éléments des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la région de Beni que les femmes de la fondation Saidi Balikwisha ont remis ce vendredi 8 Mars, une vache aux épouses des militaires FARDC basés dans le Sud-est Est du territoire de Beni. Ce don a été réceptionné par le Colonel Jules commandant du 3416ème régiment basé à Isale-Bulambo en présence d'un groupe des épouses des militaires FARDC. « C'est le seul politicien de cette contrée qui a l'habitude de se souvenir de nous épouses des militaires à chaque fois que l'occasion se présente. que le Bon Dieu l'accompagne partout » a déclaré la présidente des épouses des militaires. Le même geste a été posé en fav...
Beni 08 mars 2024 : le personnel féminin de l’UOS au chevet des femmes détenues à la prison pour femme
Société

Beni 08 mars 2024 : le personnel féminin de l’UOS au chevet des femmes détenues à la prison pour femme

Beni,le 08 Mars 2024(beninipashe)--- A l'occasion de la journée internationale du 8 Mars dédiée à la femme, le personnel féminin de l'Université Officielle de Semuliki (UOS) Beni accompagné des quelques étudiantes et quelques épouses des agents de cette université de l'État congolais ont rendu visite ce vendredi 8 Mars 2024 aux femmes détenues de la prison centrale de Beni. L'objectif principal de ce geste charitable selon l'une des agents féminins de l'UOS ,est de transmettre aux femmes détenues le message de réconfort et de sympathie en marge de cette journée. " Nous sommes venues apporter une assistance en vivre et nos vivres à nos sœurs qui sont en détention à la prison centrale. Mais aussi leurs remonter la morale à l'occasion de la journée du 8 Mars qui nous est toutes dédiée "a ...
Journée des droits de la femme: le personnel féminin de l’Université Officielle de Semuliki accompagnée de quelques étudiantes célèbrent le 8 Mars avec les Femmes détenues à la prison centrale de Beni
Société

Journée des droits de la femme: le personnel féminin de l’Université Officielle de Semuliki accompagnée de quelques étudiantes célèbrent le 8 Mars avec les Femmes détenues à la prison centrale de Beni

Beni,le 08 Mars 2024(beninipashe)--- À l'occasion de la journée du 8 Mars dédiée à la femme,le personnel féminin de L'UOS Beni accompagné de quelques étudiantes et quelques épouses des agents de cette université de l'État congolais ,ont rendu visite le Jeudi 7 Mars 2024 aux femmes détenues de la prison centrale de Beni.a constaté le reporter de Beninipashe.cd L' Objectif selon une des agents féminins de L'UOS est de transmettre aux femmes détenues le message de réconfort et de sympathie. "Nous sommes venues apporter une assistance en vivre et nos vivres nos sœurs qui sont en détention à la prison centrale mais aussi leur remonter la morale à l'occasion de la journée du 8 Mars qui nous est toutes dédiée "a affirmé à Beni Nipashe Madame Ndovya Gloire enseignante à L'UOS. Les bénéfi...
Journée des droits de la femme: le personnel féminin de l’Université Officielle de Semuliki accompagnée de quelques étudiantes célèbrent le 8 Mars avec les Femmes détenues à la prison centrale de Beni
Société

Journée des droits de la femme: le personnel féminin de l’Université Officielle de Semuliki accompagnée de quelques étudiantes célèbrent le 8 Mars avec les Femmes détenues à la prison centrale de Beni

Beni,le 08 Mars 2024(beninipashe)--- À l'occasion de la journée du 8 Mars dédiée à la femme,le personnel féminin de L'UOS Beni accompagné de quelques étudiantes et quelques épouses des agents de cette université de l'État congolais ,ont rendu visite le Jeudi 7 Mars 2024 aux femmes détenues de la prison centrale de Beni.a constaté le reporter de Beninipashe.cd L' Objectif selon une des agents féminins de L'UOS est de transmettre aux femmes détenues le message de réconfort et de sympathie. "Nous sommes venues apporter une assistance en vivre et nos vivres nos sœurs qui sont en détention à la prison centrale mais aussi leur remonter la morale à l'occasion de la journée du 8 Mars qui nous est toutes dédiée "a affirmé à Beni Nipashe Madame Ndovya Gloire enseignante à L'UOS Les bénéfic...
Journée internationale de la femme: le député national Jules Mathe encourage les femmes à se lancer dans l’entrepreunariat
Société

Journée internationale de la femme: le député national Jules Mathe encourage les femmes à se lancer dans l’entrepreunariat

Beni,le 7 Mars 2024(beninipashe)---- A l'occasion de la célébration de la journée du 8 Mars, le député national élu de la circonscription électorale de Beni territoire, encourage les femmes à entreprendre dans tous les domaines de la vie pour leur appanuisement. L'élu du peuple pense que cette journée doit servir de médiation pour permettre aux femmes de booster leurs compétences. « Nous souhaitons à toutes les femmes une joyeuse fête à cette journée dédiée à la femme qui est une journée de méditation et de prise de conscience » fait-il savoir en encourageant les femmes à entreprendre. « Avec forte raison, nous encourageons les femmes à entreprendre », a-t-il ajouté. Pour cette année en République démocratique du Congo, le ministère du genre a, dans un communiqué rendu public...
RDC : la production clandestine de café en Ituri, profitable à l’Ouganda?
Société

RDC : la production clandestine de café en Ituri, profitable à l’Ouganda?

La république démocratique du Congo pert chaque année environ 10 000 tonnes de café des produits agricoles cultivés dans les territoires de Djugu et Mahagi dans la province de l'Ituri. Ces produits sortent de manière frauduleuse en direction de l'Ouganda ont indiqué plusieurs opérateurs oeuvrant dans ce secteur. D'après Pacifique Keta un opérateur économique dans ce secteur interrogé par Radio Okapi, près 3/4 de la population de ces entités cultivent artisanalement du café. Il déplore que malgré la rareté du marché sur le territoire congolais, des taxes se multiplient ce qui induit plusieurs cultivateurs à recourir au trafic illicite. Consécutivement à cette situation, ce dernier exige l'accompagnement du gouvernement pour assainir le climat des affaires. « Il y a trop des tax...