Bukavu : Le P-DDRCS et les services spécialisés peaufinent des stratégies dans la lutte contre le financement des groupes armés

Le Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation P-DDRCS estime qu’il est nécessaire de mettre en place un mécanisme permettant de lutter contre le financement des groupes armés afin d’aboutir à un développement durable et la stabilisation de la province du Sud-Kivu a constaté Beninipashe.cd au cours d’un atelier d’échanges organisé par cette organisation au bureau situé
à labotte dans la commune d’Ibanda

« La lutte contre ce fléau en province c’est aussi la surveillance des capitaux à travers les messageries financières, les réseaux bancaires et le trafic physique des capitaux transfrontaliers » a indiqué Fernando Nkana

Parmi les sources des financements auxquelles doit s’attaquer, « c’est notamment l’exploitation illicite des ressources naturelles et la fraude, le pillage des bétails, le braconnage des espèces protégées, le kidnapping et le trafic de l’être humain sans oublier le blanchissement d’argent et l’érection des barrières et taxes illicite » a-t-il ajouté.

En 2018, l’Est de la RDC ne comptait que 12 groupes armés mais pour le moment on en compte 250 selon la dernière cartographie des organisations scientifiques et des organisations de la société civile.

« Au fur et à mesure que le contexte évolue, de plus en plus on se rend compte que ces conflits ont pérennisé et deviennent un véritable business de sang » a précisé le chef de section de lutte contre le financement de groupes armés au P-DDRCS Sud-Kivu.

Roger CIRIMWAMI, Correspondant à Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *