État de siège : L’armée présente 5 présumés bandits à l’administrateur de Mambasa

Ils sont au total,e cinq ( 5) présumés bandits qui ont été présentés mardi 28 Février 2023 dernier à l’administrateur policier du territoire de Mambasa en Ituri, le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste.

À en croire l’autorité territoriale sous l’état de siège en vigueur, ces bandits présentés sont parmi les auteurs du malheur et de l’inquiétude de la population civile.

Tout en jetant un bouquet des fleurs aux forces armées de la République Démocratique du Congo ( FARDC), de la 31 ième brigade pour ce joli coup de filet, le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi appelle la population du territoire de Mambasa en particulier et celle de l’Ituri en général à faire preuve d’une vigilance totale. Il a par la suite demandé à celle-ci de collaborer avec les services de sécurité pour que la paix tant attendue soit une réalité..

« la population doit demeurer collaborante avec les services de sécurité. Elle doit informer de toute situation possible qui peut nous amener à des inquiétudes. Voilà le cas présent ici ces individus , des malfrats qui ont posé des actes sans précédent pendant que notre population est en train de souffrir. ..mais eux veulent, même donner la mort» regrette l’autorité territoriale.

Au même moment, au cours de la présentation de ces cinq bandits à l’administrateur du territoire , un opérateur économique a vu ses biens être restitués .

D’après le témoignage de la victime, il avait été cible des hommes au point kilométrique 26 ( PK26) somé , une localité située sur l’axe Mambasa-Biakato.

« Merci beaucoup aux services de sécurité qui avaient mis la main sur ces bandits. L’importance pour moi c’était de trouver mes biens pillés dans ma boutique» dit-il.

Malgré les cas des ménances terroristes dont sont auteurs les ADF et des banditismes auxquels la province de l’ituri fait face, les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se montrent toujours déterminées pour restaurer la paix et l’autorité de l’État dans cette partie

Elias Lwayivweka depuis Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *