Goma: Assassinat d’un jeune garçon par des inconnus à Kyeshero

GOMA, Mercredi 09Août 2023, Beninipashe.cd – Un jeune homme d’environ 25 ans à été tué par balle par des hommes en armés qui jusqu’à présent demeurent inconnu, la nuit du Mardi à ce Mercredi 09 Août au quartier Kyeshero avenue Ruzuba en Commune de Goma au Nord-Kivu.

Selon Moïse Akilimali responsable du conseil de la jeunesse du quartier précité renseignent que la victime c’est un revendeur des unités à nyarubande qui a été criblé des balles lorsqu’il regagner sont domicile.

Sur place, la personne est morte sur le champ avant qu’il soit acheminée dans une structure médicale de la place pendant, les bandits qui ont commis c’est acte se sont volatilisé dans la mature.

 » C’est un jeune revendeur d’unité qui a été lancement abattu par des hommes armés dans cette nuit du mardi au Mercredi 09Août. Celui-ci exercé ces activités commerciales au petit marché Nyarubande, quand il tentait regagner sont domicile il a été visé par des bandits et il est mort sur le champ. Son corps a été conduit à l morgue de l’hôpital Kyeshero. C’est une situation que nous déplorons vraiment énième cas d’assassinat qui cible encore un jeune qui était au travail dans le même entité. Nous manquons si réellement nos autorités voient tout ces drames qui se passent dans cette partie de la ville de Goma », regrette Moïse Akilimali.

Il ajoute que les cas d’assassinats demeurent plus en plus répétitifs dans le quartier Kyeshero ciblant toujours des jeunes garçons, une situation qui n’est pas à prendre à la légère de la part des autorités urbaines car selon lui, aucun feu sans la fumée.

Cependant il plaide aux services de sécurité à multiplier dispositifs sécuritaires dans tous les coins de la ville enfin de mettre fin à ces genres des criminalités.

 » Nous perdons presque tous les jours nos frères, nos parents, nos sœurs nous voulons maintenant l’implication des autorités dans cette affaire car la sécurité c’est entre vos mains, pour quoi n’est pas organiser les équipes des patrouilles dans toute la ville? Les moyens sont là, il est temps de mettre fin à ce s bavures perpétrés pas des inciviques surtout pendant cette période. Vraiment trop c’est trop  », poursuit-il.

Signalons que cet assassinat intervient quelques jours après le ciblage d’un autre revendeur d’unité dans le même quartier et même commune par des porteurs d’armes en feu.

Siméon Semasaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *