Guerre dans l’Est : le gouvernement interdit aux léopards de participer aux activités de solidarité de la CAF

Le gouvernement de la République démocratique du Congo, a, au cours de la réunion du conseil des ministres, levé l’option d’interdire aux léopards de participer aux activités de solidarité qu’organisera la Confédération africaine de football association (CAF).

Ce conseil des ministres, présidé par Félix Antoine Tshisekedi, s’est tenu vendredi 9 février 2024. Cette décision arrive suite au traitement réservé aux supporters congolais par la CAF lors de la rencontre entre les Léopards et la Côte d’Ivoire qui s’est soldée par une victoire (1-0) du pays organisateur.

« La diminution de l’espace leur réservé, l’interdiction d’accéder avec leurs calicots et différents supports de dénonciation de l’agression rwandaise. Pour réagir à cette attitude outrageante, notre équipe nationale ne s’associera plus, jusqu’à nouvel ordre à une quelconque activité ou initiative de solidarité portée par la CAF », a lu Patrick Muyaya, ministre de la communication.

Le gouvernement congolais a également mis en garde certains médias internationaux dont France 24 « qui ont écorné l’image de la République démocratique du Congo ».

La censure des images des supporters de la République démocratique du Congo lors de la rencontre avec la Côte d’Ivoire ne cesse de faire débat. Plusieurs congolais accusent la CAF d’être complice de l’agression rwandaise.

En revanche, le président de la CAF a annoncé sa visite dans la ville de Goma pour compatir avec la population de l’Est du Congo.

Pascal Nduyiri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *