Ituri: Les ADF tuent 5 personnes et incendient plus de 30 maisons

Au total, cinq (5) personnes dont un militaire des FARDC ont été sauvagement abattues au cours d’une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais des Forces démocratiques et alliées ( ADF) à Manya, une bourgade située à plus au moins 15 kilomètres de Mambasa-Centre, dans le territoire portant le même nom en province de l’Ituri.

Selon les sources administratives livrées ce lundi 26 Juin 2023 à Beninipashe.cd par le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste, les assaillants ont signé leur présence aux environs de 15h du dimanche 25 Juin dans cette partie Nord- ouest du territoire précité.

Cette autorité administrative locale , indique que ,l’ennemi a dans sa salle besogne pris pour cible non seulement le village Manya, mais aussi celui de Kulue où des motos et plusieurs maisons ont été brûlées

« Il y eu attaque hier aux environs de 15 heures. Dans cette partie il y a eu des victimes , j’ai compté a peu près 34 maisons brûlées. Il y a eu 4 motos brûlées et un camion Actros qui devrait chargé les bois » a-t-il indiqué.

Cependant, deux (2) autres militaires des FARDC ont été blessées lors cette violence des ADF a ajouté l’administrateur du territoire de Mambasa le commissaire supérieur Matadi Muyapandi.

Et appel la population de ce coin à faire d’une vigilance tout à azimut en dénonçant tout mouvement suspect de l’ennemi.

« Deux militaires blessés que moi-même j’ai amené à l’hôpital parce-que j’étais sur place voilà un peut le bilan. » a-t-il a renchérit

Cette information est aussi confirmée par la nouvelle société civile congolaise de Mambasa.

John Vuleveryo son coordinateur qui s’indigne de la recrudescence de l’insécurité parle de plus de 20 personnes qui manquent à l’appel .

Tout en qualifiant cette attaque de sabotage, ce cadre de la société civile appel les autorités de l’État de siège de prendre des dispositions à main pour imposer l’autorité de l’état de ce coin.

Elias Lwayivweka depuis Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *