Kigali: Dieudonné Ishimwe, l’organisateur du concours Miss Rwanda condamné à cinq ans de prison pour viol.

L’organisateur du concours de Miss Rwanda, Dieudonné Ishimwe, a été condamné vendredi à cinq ans de prison pour viol et sollicitations de faveurs sexuelles par un tribunal de la capitale Kigali.

Dieudonné Ishimwe avait été acquitté en décembre 2022 en raison de l’insuffisance de preuves. L’accusation avait fait appel de cette décision.

Cet ancien musicien de 36 ans connu sous le nom de Prince Kid avait été arrêté en avril 2022 pour des soupçons de « crimes en relation avec des agressions sexuelles », selon le Bureau d’enquête rwandais (RIB).

D’après les sources parvenues à beninipasshe.cd ce samedi matin, Dieudonné Ishimwe a été reconnu coupable de viol et de sollicitations de faveurs sexuelles, mais acquitté pour des faits de harcèlement. Il a été condamné à cinq ans de prison, une peine « fondée sur le fait que c’est la première fois que M. Ishimwe est accusé d’un crime », selon le verdict lu par un des trois juges d’un tribunal de Kigali.

Dieudonné Ishimwe, marié depuis cette année avec une ancienne Miss Rwanda, a également été condamné à verser une amende de 2 millions de francs rwandais, environ 1.560 euros, poursuivent nos sources.

M.Ishimwe, tout comme ses avocats, n’était pas présent à la lecture du jugement. Interrogée par l’AFP, une de ses conseils, Emeline Nyembo, a déclaré que son client n’avait pas encore décidé s’il allait faire appel de cette décision.

Rappelons tout de même que l’édition 2022 du concours de Miss Rwanda avait été annulée à la suite de son arrestation. Le concours de Miss Rwanda est inclus dans la compétition de Miss World depuis 2016.

Eugène Vomba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *