Malaise à la société civile de Kasindi: le pouvoir divise les acteurs

C’est depuis mardi 07 novembre 2023 que la lettre de nomination des nouveaux animateurs de la société civile forces vives du groupement de Basongora en cité frontalière de Kasindi a été émise par le Président du noyau du secteur de Ruwenzori, Monsieur Ricardo Rupande.

Cette décision intervient quelques mois après que le comité élu légitimement pour diriger cette structure citoyenne soit déchue suite à sa mégestion exagérée.

En réaction, Monsieur Ombeni Eli deuxième rapporteur du comité déjà déchu fait savoir que la décision prise par l’Assemblée Générale y relative convoquée il y a peu avait opté pour : ( L’organisation des élections d’un nouveau comité directeur par la même équipe déchue mais, celà après les élections générales prévues au mois de décembre 2023 en République Démocratique du Congo ).

Face à cette cacophonie qui trouble cette structure citoyenne, Monsieur Ombeni Eli a révélé que cette situation est consécutive aux mains noires Politiques qui manipulent depuis un certain moment le répondant direct de la société civile forces vives noyau du secteur de Ruwenzori, Monsieur Ricardo Rupande en voulant se faire de la santé Politique à travers la société civile de Kasindi en prélude des prochaines élections.

Il précise que c’est cette manipulation qui a motivée ce vice de procédure.

« D’abord trop d’irrégularités sont répertoriées dans la fameuse nomination de Ricardo Rupande qui a déjà divisé tout son comité et jusqu’à présent il n’est pas à la hauteur. Il nomme Kinos Katuo qui assume jusqu’à l’heure actuelle la Présidence de la société civile forces vives de Mamove dans la même région. Il nomme des Politiciens comme Kasereka Vyambithe du RDC\K-ML. Dans sa lettre, la composante de l’Environnement occupe deux postes. Et pour le poste de la deuxième vice-présidence, c’est un homme qui l’occupe alors que celui-ci est réservé rien qu’aux femmes », a-t-il énuméré.

Dans la même lettre, Ricardo Rupande précise que la cérémonie de remise et reprise aura lieu le lundi 13 novembre courant. Pendant ce temps, le comité déchu jure de ne pas céder le sceau à l’équipe nommée par sa hiérarchie pour diriger cette structure citoyenne.

En attendant la suite de ce ping-pong qui déchire la toile en cité frontalière de Kasindi-Lubiriha, Monsieur Mbasa Marcel copté de l’église catholique a été nommé par Ricardo Rupande comme répondant direct de cette structure citoyenne.

Jusqu’à présent, la société civile forces vives du territoire de Beni que dirige Monsieur Omar Kalisya, ne s’est pas encore prononcée quant à ce.

Georges Kizito

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *