Beni : un présumé voleur sauvé de justesse de justice populaire à Kasindi

Beni,le 10 novembre 2023(beninipashe)– Depuis quelques jours maintenant, l’insécurité bat son plein à Kasindi, une entité située à la frontière avec l’Ouganda.

Cette situation est caractérisée par les incursions nocturnes couplées aux cambriolages. dans la nuit du jeudi à ce vendredi 10 novembre 2023, des voleurs ont opéré dans trois (03) quartiers de la place notamment dans les quartiers Majengo, Muvingi et Mwangaza.

Au cours leurs opérations, l’un des bandits connu sous le n nom de Nyamaboko Moïse a été attrapé pendant qu’il opérait avec ses collègues bandits à la résidence de Madame Denise Mbata au quartier Muvingi où ces boureaux ont réussi à voler une somme importante d’argent non encore évaluée jusqu’à présent et un téléphone

Le présumé bandit Nyamaboko Moïse a été tabassé à demi mort la même nuit. C’est grâce à l’intervention des éléments de l’ordre que ce dernier avec des graves blessures a été vite acheminé dans l’une des structures sanitaires de la place pour les soins d’urgence.

« Les bandits on visité ma résidence cette nuit. J’étais en pleine prière et du coup j’ai entendu la porte de ma maison bouger. Ils sont venus avec des armes blanches dont des marteaux et de machetes et ils m’ont suivi jusque dans ma chambre. Ils ont vite récupéré mon sac à main où il y avait de l’argent et mon téléphone. Nous nous sommes battus avec l’un d’eux et du coup celui-ci m’a poignardé dans le dos. Ils ont également frappé ma mère biologique avec le marteau sur sa tête. Les voisins ont intervenu en masse et l’ont appréhendé. Nous demandons tout simplement à l’appareil sécuritaire de renforcer la sécurité », a expliquée madame Mbata Dénise l’une des victimes.

Au quartier Majengo, ces bandits ont fait irruption dans la résidence de Monsieur André Makasi. La même source indique que là, ces bandits n’ont rien emporté suite au concert des bidons qui ont déstabilisé leurs stratégies mafieuses.

Au quartier Mwangaza, d’autres bandits se sont introduits dans la résidence du journaliste Nery Ngemba de la radio Ishango FM de Kasindi (Desk Français et Lingala). Un montant de quatre cents mille Francs Congolaise (400.000) et deux (02) téléphones ont été emportés par ces filous qui demeurent en cavale jusqu’à l’heure actuelle.

Georges Kizito

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *