Masisi : retour au calme après la prise de la cité de Kitshanga par les terroristes du M23

Un calme apparent s’observe dans la cité Kitshanga, une entité située dans le territoire de Masisi quelques heures après des violents combats entre les groupes locaux d’autodéfense et les terroristes du M23 la journée de ce samedi 21 octobre 2023, dans cette partie stratégique de la chefferie de Bashali au Nord-Kivu.

Selon nos sources sûres, cette accalmie temporaire intervient après que la cité soit reconquise pour la troisième fois par cette rébellion appuyée par le RDF.

Par cette même occasion, ces rebelles ont profité de passer au centre de santé de la place où se sont abrités certains habitants de Kitshanga, les demandant de regagner leurs domiciles.

« Ces rebelles viennent de quitter ici nous sensibilisons de rentrer dans nos maisons, dit-on qu’il n y aura pas encore la guerre. Mais selon moi, non et c’est faux je ne peux aller aujourd’hui il faut que j’observe d’abord la situation. Moi aller au quartier? non car on ne connait pas si réellement ils ne vas pas nous faire du mal, c’est un commandant qui vient de quitter ici au centre de santé CBCA Kitshanga pour nous voir, on ne connait pas même celui qui lui a dit que nous sommes là. Nous attendons voir demain » expliquent-ils.

D’autres sources indiquent que plus des quatre (4) civils ont été atteint par balles perdues étant à la base des contingents Burundais et à la Monusco.

Signalons qu’après le retrait des patriotes dit Wazalendo dans la zone, ces derniers se sont arrêtés à 3 km de Kitshanga-Centre dans une zone communément appelé carton sur la route Kitshanga-Mweso en attendant d’autres organisations hiérarchique.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *