Guerre du M23: la MONUSCO dément des propos attribués à sa cheffe à rapport avec les Wazalendo

Beni,le 22 octobre 2023(beninipashe)- Des propos attribués à la cheffe de la MONUSCO au sujet des affrontements entre forces d’auto-défenses et les rebelles du M23 au Nord Kivu, démentie par la section des communications stratégiques de la MONUSCO Beni.

Un message circule depuis plus de trois jours sur les réseaux sociaux au nom de Madame Bintu Keita,cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations-Unies unies au Congo, MONUSCO.
Dans ce message, l’auteur dont l’identité et l’intention reste inconnue affirme que le numéro de la MONUSCO en RDC demande au gouvernement de la RDC de fournir des explications claires au sujet des Wazalendu ( forces d’auto défenses qui combat depuis quelques semaines les rebelles du M23 au Nord Kivu) qui se battent de façon professionnelle faisant preuve d’une formation militaire alors qu’ils sont juste un groupe des jeunes sans aucune formation dans l’art de la guerre.
Ce message largement partagé dans les groupes watsap du Nord, Kivu et ailleurs sont une désinformation et un fakenews affirme à Beni nipashe Monsieur Jean Tobi Okala,chef de la section des Communications stratégiques et de l’information publique de la MONUSCO Beni.

« …Les interventions de Mme Bintou KEITA devant le Conseil de sécurité sont publiques et retransmises en direct…
Nous sommes victimes de la désinformation.
Ceci est un Fakenews … » a -t-il affirmé à Beni nipashe.cd.

Notons que depuis plus de trois semaines les forces d’auto défenses, appelé Wazalendu (patriotes) s’affrontent contre les rebelles du M23 qui selon l’ONU sont appuyés par le gouvernement rwandais.
Des sources sur place dans les territoires de Rutsuru et Masisi rapportent que les Wazalendu ont réussi à déloger les M23 de plusieurs entités qu’ils avaient occupées depuis plusieurs mois.

Trésor Kapepela Ben,depuis Beni. Nord Kivu, démentie de la section des communications stratégiques de la MONUSCO Beni.

Un message circule depuis plus de trois jours sur les réseaux sociaux au nom de Madame Bintu Keita, cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations-Unies unies au Congo, (MONUSCO).

Dans ce message, l’auteur dont l’identité et l’intention reste inconnue affirme que le numéro un de la MONUSCO en RDC demande au gouvernement de la RDC de fournir des explications claires au sujet des Wazalendu ( forces d’auto défenses qui combat depuis quelques semaines les rebelles du M23 au Nord Kivu) qui se battent de façon professionnelle faisant preuve d’une formation militaire alors qu’ils sont juste un groupe des jeunes sans aucune formation dans l’art de la guerre.

Ce message largement partagé dans les groupes watsap du Nord, Kivu et ailleurs sont une désinformation et un fakenews affirme à Beni nipashe Monsieur Jean Tobi Okala, chef de la section des Communications stratégiques et de l’information publique de la MONUSCO à Beni.

« […] Les interventions de Mme Bintou KEITA devant le Conseil de sécurité sont publiques et retransmises en direct… Nous sommes victimes de la désinformation.
Ceci est un Fakenews » a -t-il affirmé.

Depuis plus de trois semaines les forces d’auto-défenses, appelées « Wazalendu », (patriotes) s’affrontent contre les rebelles du M23 qui selon l’ONU sont appuyés par le gouvernement rwandais.
Des sources sur place dans les territoires de Rutsuru et Masisi rapportent que les Wazalendu ont réussi à déloger les rebelles du M23 de plusieurs entités qu’ils avaient occupées depuis plusieurs mois.

Trésor Kapepela Ben, depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *