Nord-Kivu : la population de Bambo dénonce la destruction des maisons par le M23

La population du groupement de Bambo, en chefferie de Bwito s’insurge contre la montée des cas des vols, pillages et destruction des maisons de populations, une pratique qui s’observe ce dernier temps dans cette zone quelques jours après la reprise pour la deuxième fois des certains villages de la place par les terroristes du M23 jeudi dernier 26 octobre 2023.

C’est ce que affirme un habitant de Bambo centre chef-lieu du dit groupement qui précise que la population est en difficulté de vivre sous ce climat de terreur. Selon lui, malgré le retour progressif de la population, la déception est totale dans le chef de celle-ci, étant donné qu’elle trouve ses logies détruites.

« Nous la population de Bambo centre nous manquons comment vivre avec ces terroristes qui depuis jeudi dernier occupent cette agglomération. Nous enregistrons tout les jours les cas de vols, pillages de biens et même la destruction des nos maisons par ces rebelles qui nous exigent de vivre avec eux alors qu’ils nous complique Nos frères qui avaient fui dans d’autres zones commencent à regagner progressivement mais leurs maisons sont détruites, alors comment ils vont vivre? » s’interroge-t-il.

Ces habitants qui traversent un moment difficile caractérisé par les affres de geurre dans cette partie du territoire de Rutshuru, exigent l’implication du gouvernement afin de stabiliser la paix dans cette zone.

« Nos militaires et Wazalendo ne sont pas loin d’ici, il suffit la réaction rapide des autorités gouvernementales face à cette question pour nous libérer, vraiment que la solution soit trouvée dans le vite possible car a part cela c’est la souffrance et nous allons tous vider Bambo », a-t-il poursuivi.

Signalons que le groupement de Bambo fait parti des groupements les plus frappés par les terroristes du M23 causant ainsi des pertes en vies humaines depuis le début de cette agression.

La rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *