Présumé empoisonnement au Sud-Kivu: quinze personnes dont quatorze enfants perdent la vie

Le village de Lugendo-Centre, situé dans la province du Sud-Kivu en RD Congo, a été endeuillé le vendredi 08 mars 2024 au matin.

Quinze personnes, dont quatorze enfants et un adulte, ont perdu la vie suite à un présumé empoisonnement d’une bouillie servie aux écoliers.

Quatre autres personnes sont dans un état critique, selon la société civile locale.

Selon Raha Lukase de la Nouvelle société Civile Congolaise locale, toutes les personnes décédées sont de la même famille. Il précise que « les écoliers se dirigeaient vers l’école comme à leur habitude, et aussitôt la bouillie consommée, l’un a commencé à mourir après l’autre. C’est un présumé empoisonnement ».

Monsieur Pacifique Ishingwa, administrateur assistant de Kabare, confirme que la bouillie achetée est à l’origine de ces décès.

Les autorités locales enquêtent pour établir si la farine a été empoisonnée durant la préparation ou si c’est la farine de la vendeuse qui l’était.

Après avoir été informée de la nouvelle, la justice a lancé une enquête immédiatement.

La cause exacte de l’empoisonnement reste encore à déterminer pour établir les responsabilités et stopper toute éventuelle propagation.

Pascal Nduyiri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *