Rutshuru: des nouveaux affrontements opposent le M23 et les Wazalendo à Bukombo

Des violents combats ont opposé le matin de ce mardi 11 juillet 2023 le M23 aux groupes d’autodéfenses dans différentes localités du groupement Bukombo à l’Ouest du territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

D’après des sources dans la zone, il s’agit de la partie entre Lubwe sud et Bukombo centre qui a été la cible de ces affrontements depuis 4 heures du matin.

Ces combats ont été à la base des mouvements des populations vers Katsiru, Nyanzale et d’autres à Mweso dans le territoire Voisin de Masisi.

Ces mêmes sources révèlent que certains habitants qui se sont cachés à la paroisse catholique de Bukombo ont été contraints de quitter le zone vue la gravité des hostilités.
l’on signale la destruction des certaines maisons d’habitations par des obis largués par ces agresseurs.

L’ancant un crit de détresse, ces dernières demandent au gouvernement de penser comment atténuer cette situation qui cible souvent ces localités sans pour autant trouver la version des autorités compétentes.

« Les affrontements ont débuté vers 4 heures du matin à Lubwe sud, mais à Bukombo c’était à 6 heures. La population s’est déplacée vers les localités voisines, d’autres vers Masisi à Mweso et d’autres dans la forêt. À Shonyi, Kavumu, Sisa et Bukombo c’est terrible. Nous voyons que le gouvernement nous delesse, ailleurs il y a calme, seulement ici chez nous ce ne pas le cas. Même les jeunes qui étaient à la paroisse ont quitté, même moi ici on se parle étant ailleurs je suis dans la localité Mashango » confirme un acteur de la société civile locale.

Signalons que jusqu’à présent le bilan de ces affrontements qui se poursuivent dans le groupement Bukombo reste inconnue.

Siméon Semasaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *