Occupation de Bunagana par le M23: déçue, la société civile de Goma monte au créneau

La société civile dans la ville de Goma sort de son silence un an après l’occupation de la cité de Bunagana groupement de Jomba territoire de Rutchuru par les terroristes du mouvement du 23 mars appuyé par le Rwanda.

Dans un entretien avec la presse, Marion Ngavo président de cette structure juvénile, ne comprend pas la passivité de l’armée depuis l’acupation de cette cité frontière située en cheval entre la République Démocratique du Congo et le pays de Yoweri Kaguta Museven depuis le mois de juin 2022, avant de faire l’assaut dans lesm reste de la province du Nord-Kivu, entre autres Nyiragongo et Masisi en passant par le territoire de Rutshuru.

Pour monsieur Marrion Ngavo, le gouvernement stratégiquement est inexistant suite à son inaction face à cette agression.

A cette même occasion, notre source exhorte à l’État congolais d’imposer sa puissance sur les rebelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *