Processus d’enrôlements au Nord-Kivu et Ituri :En craignant le risque de perte des sièges, Jonas Kasimba plaide pour une nouvelle prorogation!

Le notable Jonas Kasimba déplore les irrégularités dans le processus électoral en cours dans les provinces du Nord-Kivu, et de l’Ituri, des régions faisant bien-sûr partie de l’aire opérationnelle 3.

Dans une communication rendue publique lundi 27 mars 2023 et relayée sur son compte tweeter, ce politologue de formation craint le risque de perte des sièges au déficit du nombre d’électeurs attendus dans cette partie du pays.

«Il y est constaté un déficit du nombre attendu. Une situation qui risque d’impacter négativement le suffrage exprimé» a-t-il indiqué en demandant à la CENI, de proroger encore d’un mois ce processus, pour sauver ce cycle électoral.

«Demandons à la CENI la prorogation d’une durée d’un mois de plus» a-t-il demandé.

Plusieurs populations civiles de ne sont pas encore fait enrôler. Cette situation est dûe notamment aux problèmes techniques qui se présentent dans plusieurs centres, où soit il y a moins de machines, ou ces machines présentent de problèmes techniques.

Azarias Mokonzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *