Déploiement des troupes de la SADC au Nord-Kivu : que pense la population de l’Ituri ?

Bunia, Le 09 Mai 2023 , Beninipashe.cd
La décision de la Communauté du Développement de l’
Afrique australe ( SADC) de déployer ses troupes à l’Est de la République Démocratique du Congo, pour combattre les groupes armés dont le M23, suscite des réactions au sein de la classe sociale congolaise.

En effet en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, d’aucuns s’interrogent sur le rôle que va jouer cette force régionale à la présence d’une autre force des États de l’Afrique Centrale ( EAC) dans cette partie mais « sans un impact positif ».

Au cours d’une interview exclusive accordée ce mardi 09 Mai 2023 , un habitant de Bunia rancontré près du Rond-point Sonas a exprimé son inquiétude.

Pour lui, le gouvernement congolais devrait donné la chance aux FARDC, les équipées en hommes et en matériels pour combattre les terroristes du M23 sous couvert de l’armée rwandaise ( RDF), que de signer avec des profiteurs.

« […] Notre gouvernement doit savoir que notre armée est figurée dans le top 20 des meilleurs armées du continent . Moi je pense que nous amené encore cette force c’est aussi accentué d’autres problèmes. Nos FARDC sont bien formé on a vu les opérations qu’ils ont mené à l’ époque de Mamadou. Les M23 qui ne résistaient pas aux frappes des forces loyalistes. Il faut quoi pour que le gouvernement se souvienne?
c’est évident que notre président à la volonté de nous amener la paix.
Suis sûre que si on mettait nos militaires FARDC dans une bonne condition la geurre de l’ Est peut se terminer dans deux jours » dit-il.

Dans ce même registre, Maître Lucien Loteni, un haut cadre de l’ UDPS fédération de la province de l’ituri, pense de son côté que l’optimisme doit caractérisé la population. Pour lui, il y a la chance que la RDC retrouve sa paix si et seulement si les troupes de la force de la SADC combattent dernière les FARDC sans l’appui de L’ EAC.

« Nous qui sommes victimes des atrocités on déplorait de voir l’EAC qui se faisait ami du M23. Le gouvernement central devrait voir comment rompre avec cette force qui a montré ses limites. Mais Avec la SADC , nous avons une expérience dans le sens que cette force a combattue dernière les FARDC en 2013 et qu’il y a eu un résultat escompté. Voilà pourquoi nous sommes d’accord que la SADC puisse combattre cette fois-ci, et que l’EAC laisse la place au lieu de complet notre territoire pour rien.» a dit Maître Lucien Loteni à Benninipashe.cd

Pour le moment la date sur le déploiement des troupes n’est pas encore fixée y compris l’effectif des troupes. Cette décision a été prise lundi 08 Mai courant à Namibie lors de la réunion de chefs d’ État de la SADC. L’objectif est d’imposé la paix à l’Est de la RDC.

Elias Lwayivweka depuis Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *