Kinshasa : Félix Tshisekedi lance les travaux de construction et modernisation du nouvel aéroport international de N’djili

Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, s’apprête à lancer les travaux de construction et de modernisation du nouvel aéroport international de N’djili à Kinshasa, la capitale du pays.

Cette annonce a été faite par le ministre des Transports et Désenclavement, Marc Ekila, lors d’une dépêche de l’agence congolaise de presse (ACP).

« Je suis arrivé aujourd’hui sur le site de l’aéroport international de N’djili dans le cadre de l’exécution de l’instruction qui nous a été donnée depuis le mois de mars 2023 lors d’un conseil des ministres par le Chef de l’État, celle de voir dans quelle mesure on pourrait amorcer les travaux de construction et modernisation de l’aéroport international. Je suis heureux d’annoncer que les travaux seront incessamment lancés par le Chef de l’État en personne, les préalables étant remplis à 95% », a déclaré le ministre Marc Ekila.

Il a également ajouté : « Je suis heureux de dire à la communauté de la Régie des voies aériennes et à la population congolaise qu’un grand nombre des préalables ont été levés, je peux même les évaluer à 95% ».

Selon le ministre, de nombreuses réunions ont été tenues pour régler les préalables nécessaires au démarrage des travaux sur le site de l’aéroport, conformément à l’instruction du Président de la République.

Lors d’une réunion tenue le même jour avec le nouveau comité de gestion de la RVA (Régie des voies aériennes) et une délégation de la société turque Milvest, les deux parties ont convenu du début des travaux, qui devraient durer deux ans.

Le ministre Marc Ekila était accompagné des responsables de la RVA ainsi que d’une délégation de la société turque Milvest, représentée par son Président du conseil d’administration, Turban Mildon, et des membres de son cabinet.

Dans le cadre de ce projet de construction de l’aéroport international de N’djili, l’entreprise turque prévoit un investissement de 1,2 milliard de dollars américains en partenariat avec le gouvernement congolais.

Pascal Nduyiri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *