Masisi: retour d’accalmie dans certains villages du groupement Bashali Mukoto.

Masisi, Lundi 14 Août 2023, beninipashe.cd – Une accalmie s’observe depuis la matinée de ce lundi 14 Août 2023 dans les villages Rushinga, Rugi, Kabeza prè de kilolirwe après des violents affrontement signalé depuis la journée du dimanche dernier entre les résistants “Wazalendo” et les terrorisets du M23 dans ces villages du groupement Bashali Kaembe, chefferie de Bashali en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Dans une interview téléphonique accordée à beninipashe.cd, Ushindi Kadogo habitant de Rushingan, précise que les habitants ayant fuit ces affrontement regagent progressivement leurs villages et les activités reprennent petit à petit, malgré la peur qui règnent encore au sein de la population locale.

Celui-ci ajoute que, ces derniers temps la population du groupement Bashali Kaembe manqué sur qurel pied avoué suite à la présence des différents hommes armés dans la zone, d’une part les Wazalendo, d’une autre part les M23.

<< Pour le moment la situation est calme la route est fréquenter sans problème. Les gents sont de venu comme des bettes à cause de manquer où aller et quoi manger. Quand sa chauffe ils se camouflent quelque part puis après les échauffourées, ils retourner au village. À cette heure, la population est à Kilolirwe et du côté Rushinga ceux là qui ont fuit sont revenus. Vous savais qu’ici nous n’avons pas des grandes activités suite à l’insécurité, ont peut faire des temps en temps, alors d’autres activités ce déroulent très bien pour cette journée. Nous sommes encerclé par des hommes armés, dont les Wazalendo et les M23 dans nos villages >>, précise Ushindi Kadogo.

Il demande cependant au gouvernement de faire tout pour tout enfin que ces citoyenes recouvrent une paix durable et surtout pendant cette période d’où la reprise des activités scolaire pointent à l’horizon.

<< Ce que nous demandons c’est la paix. Que le gouvernement s’en charge pour rétablir la paix, enfin de permettre la population à vaquer librement aux activités comme d’habitude, et surtout comme nous sommes dans une période où nous nous préparons à la rentrée scolaire >>, a t-il poursuivi.

Rappelons ici que toute les activités socio-économique sont restés paralysée toute la journée du Dimanche 13 Aout dans cette partie de la chefferie de Bashali situé ce violent combat entre ces deux parties en conflits.

Siméon Semasaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *