Nord-Kivu/Affrontements entre Nyatura et APCLS: des politiciens cités comme « manipulateurs »

Masisi,le 07 septembre 2023 (beninipashe)- Des violents affrontements entre les éléments Nyatura et Apcls signalés ces derniers temps dans certains villages et groupements du Territoire de Masisi ressortent d’une manipulation de ces deux groupes armés par certains élus de la région.

Cette révélation ressort de la classe politique de Masisi quelques jours après ces violences perpétrées par ces deux parties en conflit.

Cette situation a d’ailleurs été à la base du déplacement massif de la population vers des villages jugés sécurisés.

Indigne à la suite de ces attaques « devenues » perpétuelles observées dans les groupements Bapfuna, Banyungu, Nyamaboko un et dans une partie de Buabo, Maombi Horance un analyste politique de la zone, pense que ces actes émanent de la manipulation de certains politiciens qui courent dernière leurs intérêts privés.

 » Ces affrontements qui se répètent dans ces entités comme à Bapfuna, Nyamaboko, Banyungu et ailleurs dans le Masisi, nous voyons que se sont certains politiciens qui sont à la basé, voulant aussi créer les mauvais esprits entre les communautés locales. Car je ne comprends pas comment les groupes unis peuvent se battre encore pendant que nous avons un seul ennemi qui est M23 et ces aliés. Vous avez pendant cette période, ces députés et surtout les élus d’ici même à Masisi cherchent comment semer la haine à la population afin de voir comment récupérer le jour des élections. ça c’est à bannir avant le temps, sont des comportements à éviter « a-t-il fait savoir.

Il appelle ces deux forces à se coaliser pour combattre dans l’unisson le M23-RDF qui seme la terreure dans les territoires de Masisi, Rutshuru et Nyiragongo, que de s’attaquer entre eux.

 » Nous devons nous mettre ensemble pour faire face aux terroristes du M23 pas question de donner la place aux entivaleures qui viennent seulement pour nous séparer « .

Siméon Semasaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *