Nord-Kivu: intensification des affrontements entre M23 et Wazalendo sur différents axes à Masisi

Des violants combats se déroulent depuis la matinée de ce jeudi 9 novembre 2023 sur plusieurs axes de front dans la chefferie de Bashali entre les terroristes du M23 et les groupes locaux d’autodéfenses dit Wazalendo qui combattent au côté des forces armées de la république démocratique du Congo « FARDC » dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

D’après nos sources, ces affrontements ont été signalés depuis 5 heures de ce jeudi dans les localités de Kausa, Karenga et Ruvunda en groupement Bashali Kaembe, où les populations se vident prenant différentes directions.

Pour monsieur Ndimubabo Bigabo activiste des droits humains de Kausa, des tires en armes lourdes voire des bombardements aériens se font attendre dans la zone pendant que toute la population s’est dirigée dans des villages voisins où les affrontements peuvent atteindre selon l’évolution.

Il note ce pendant que les résistants font fasse à l’ennemi malgré ces derniers enregistrent des temps à temps une faiblesse sur le plan logistique.

« Chez-nous à Kausa ce ne pas aujourd’hui seulement c’est depuis hier, mais les rebelles du M23 ont passé la nuit dans le village, seulement qu’il y a eu accalmie, alors aujourd’hui matin il y eu retour des wazalendo pour combattre l’ennemi avec vitesse mais nous, nous sommes éloignés du village nous écoutons les coups de loin. On ne sait pas la suite maintenant de Kausa à cette heure mais sa chauffe comme pas possible car même les avions on intervenu depuis 7 heures de ce jeudi 9 novembre. Seulement nos Wazalendo manquent des munitions c’est ce que nous constatons car certains arrivent ici là où nous sommes », dit Ndimubabo Bigabo.

Du côté Ruvunda sur l’axe Goma-Kitshanga, la même source renseigne que, les hostilités prennent la direction de Kabati où on nous signale également l’intervention des avions de chasse, et une forte artillerie, et les premiers déplacés sont présents dans la cité de sake.

Pour le moment la circulation sur cette route reste coupée jusqu’au rétablissement de la situation dans cette zone.

Signalons que l’intensification des combats dans cette partie du territoire de Masisi reste un autre défit majeur pour le blocage de l’agencement pour une grande partie de la population locale.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *