Nord-Kivu : les victimes du carnage du 30 août à Goma, inhumées

Beni,le 19 septembre 2023(beninipashe)-Tués par une unité spéciale des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), les membres de la secte religieuse « Wazalendo » ont été inhumé la soirée de ce lundi 18 septembre 2023 en ville de Goma au Nord-Kivu.

Ces victimes ont été enterrées en présence du Vice-premier ministre et ministre de l’intérieur Peter Kazadi. Sous une grande émotion de leurs familles, l’inhumation de ces dernières, s’est déroulée dans un calme après une tension observée le matin à Ndosho. 57 au total, ces victimes ont subi la méchanceté incroyable et inhumaine de la part de cette unité de l’armée.

Certaines sources affirment que le ministre de l’intérieur pourra échanger avec les familles des victimes, qui au-delà d’avoir perdu les leurs, les autres restent encore en détention.

Les massacres de ces civils coûtent chère plusieurs autorités militaires au Nord-Kivu.

Azarias Mokonzi

1 Comment

  • Est-ce que la justice existe en RDC ? La paix est-elle priorité pour nos autorités congolaises ?
    S’enrichir serait leur priorité au détriment des attentes de la population.
    La RDC mérite être dirigée par les blancs ( pays soit disant riche mais dont la population ne bénéficie à rien….)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *