Paralysie d’activités à Beni : Nicolas Ekila encourage les organisateurs à éviter l’auto-flagellation

En réaction aux actions lancées par la société civile pour decrier l’insécurité grandissante dans la ville de Beni, le jeune leader Nicolas Ekila Lumbulumbu, encourage la population à manifester son ras-le-bol, sans s’illustrer par la méthode de l’auto-flagellation.

Il l’a dit ce mardi 16 mai 2023, après avoir constaté plusieurs dérapages enregistrés dans le rang des organisateurs. Ce jeune natif de Beni Indique, « qu’à la place de brûler
des pneus sur le macadam, barricader des routes et agresser ceux qui veulent circuler, certains jeunes en colère devraient simplement demander aux passants de rester à la maison ».

A en croire Nicolas Ekila, cette expression de la population, doit toucher
la conscience des autorités qui doivent par ricochet changer leur manière de travailler en multipliant plus d’efforts pour la recherche de la paix et de la sécurité.

Cette série des journées sans activités se poursuit jusqu’au vendredi prochain.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *