RDC : irrégularités financières à la SECOPE, l’IGF scelle le bureau du comptable qui a pris tangente

Beni,le 08 Février 2024(beninipashe)- Un nouveau rebondissement dans l’enquête menée par l’Inspection Générale des Finances (IGF) sur les irrégularités financières à la SECOPE se fait vivre. Le bureau du comptable suspecté d’être mêlé à des malversations financières au sein du ministère de l’EPST a été scellé.

Les informations sûres parvenues à beninipashe.cd indiquent que le bureau du comptable dont le bureau a été scellé se trouverait actuellement en cavale pour échapper aux investigations de l’IGF. Il aurait pris fuite face aux éléments de preuve compromettants réunis par les inspecteurs à son encontre.

En effet, les inspecteurs de l’IGF sont parvenus à rassembler des indices probants étayant les soupçons de détournement de fonds qui pèsent sur le comptable. Même Tony Mwaba, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), n’a cette fois-ci pas réussi à s’opposer aux actions de l’IGF et à protéger le comptable comme il a pu le faire par le passé, renchérit notre source.

Le scellement du bureau permettra aux enquêteurs de l’IGF de poursuivre leurs investigations dans les meilleures conditions, à l’abri des possibles manipulations ou soustractions de preuves.

Il faut le dire , le rebondissement dans cette affaire démontre la détermination des autorités à lutter contre la corruption qui gangrène dans les institutions publiques en RDC. Même les personnalités les plus influentes ne semblent plus à l’abri d’être inquiétées.

Il ya peu, le ministre Tony Mwaba avait interpellé trois inspecteurs de l’IGF qui, d’après lui, sans aviser, auraient fait irruption à la Direction nationale de contrôle de la paie des enseignants (DINACOPE) et ravi plus de 1000$ au motif de contrôle de la gestion des fonds mis à la disposition de ce service. La tension s’est intensifiée sur les réseaux sociaux, principalement sur Twitter, avec Tony Muaba qui s’était pris directement à Jules Alingete, l’Inspecteur Général des Finances (IGF).

Signalons que Les tensions entre Tony Mwaba et Jules Alingete ne sont pas nouvelles. En août 2021, des allégations de tentative de détournement ont été formulées contre Muaba, qui a rejeté les accusations et dénoncé une opération de vengeance menée par Alingete. Cette fois-ci, Muaba avait également accusé Alingete d’être au courant d’une sombre affaire ayant échappé à son secteur, impliquant deux millions de dollars.

Eugène Vomba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *