Spoliation des terrains de l’État à Goma: Jean-Pierre Bemba interpelé à l’Assemblée Nationale

Une question d’actualité a été adressée au vice-,Premier Ministre, et Ministre de la défense et Ancien combattant Jean-Pierre Bemba à l’Assemblée Nationale, lundi 15 mai 2023.

L’auteur de cette question d’actualité est le député national, Jean-Baptiste Kasekwa, élu de Goma qui veut obtenir des explications claires au sujet de la spoliation des espaces de l’état en ville de Goma au Nord-Kivu.

A travers cette interpellation, l’élu du peuple, déplore que ce phénomène « anti-patriotique » s’accentue de plus en plus dans cette partie du pays. Ainsi Muhindo Kasekwa motive son interpellation du fait que le gouverneur militaire du Nord-Kivu se substitue en juge et partie dans la gestion de la grave question de spoliation des terrains de l’État en ville de Goma .

« […] le fait de permettre au gouverneur militaire du Nord-Kivu de devenir juge et partie dans la gestion de la grave question de spoliation des terrains de l’État en ville de Goma me pousse à vous questionner au sujet des mécanismes d’effectivité de votre pouvoir de contrôler sur les actes de gestion posés quotidiennement par les autorités de l’état de siège » a-t-il écrit.

Notre source dit attendre à travers cette interpellation, une suite favorable auprès dudit ministre. Elle veut en outre savoir, le motif de l’interdiction par Jean-Pierre Bemba de toute sanction à l’endroit des autorités militaires provinciales en dépit de multiples alertes lancées par la société civile et les mouvements citoyens au sujet de la spoliation des terrains de l’ État.

Il aussi adressé des questions comme:

  1. Quels sont les mécanismes appropriés de contrôle des actes de gestion des gouverneurs militaires que vous avez mis en place consécutivement à l’instauration de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu ?
  2. Comment appréciez-vous l’efficacité de ces mécanismes de contrôle au regard de la gravité de la situation de spoliations des terrains de l’État dans la ville de Goma ?
  3. Quelles sont les pesanteurs ayant fait entraves à l’effectivité et à l’efficacité de l’exercice de votre pouvoir de contrôle sur les actes de gestion des autorités militaires provinciales de l’Ituri et du Nord-Kivu ?
  4. Quelles leçons tirées de la gravité de la situation de spoliation des terrains de l’État pour protéger les finances des provinces sous l’état de siège ?

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *