Suspension des élections locales: « Cette décision est non seulement injuste, et antidémocratique » Enock Syaikomya

Beni, Mercredi 23 Août 2023, Beninipashe.cd – Dans une déclaration rendue publique ce Mercredi 23 Août 2023 par l’un des jeunes leaders de la ville de Beni, Kambale Syaikomya Enock, ambitieux à la conseillerie de la commune Rwei s’est dit très touché et déçu par la décision de la Commission Electorale Nationale indépendante (CENI) publiée mardi 22 août 2023, portant suspension des élections locales dans les entités qui ne sont pas chef-lieux, des provinces.

Dans cette déclaration, ce candidat pense que cette décision est une réelle entrave à la démocratie et à la participation citoyenne dans notre pays car elle prive les citoyens de se choisir leurs représentants.

« Cette décision est non seulement injuste, mais elle va à l’encontre des principes démocratiques fondamentaux.
En suspendant les élections locales dans ces entités, la CENI prive les citoyens de leur droit fondamental de choisir leurs représentants locaux. Cela va à l’encontre du principe de la démocratie qui repose sur la participation active des citoyens à la vie politique de leur pays.
De plus, cette décision renforce les inégalités entre les entités du chef-lieu et les autres. En privant ces entités de la possibilité de tenir des élections locales, la CENI perpétue une situation où certaines régions ont plus de pouvoir politique que d’autres ».

Toujours dans cette déclaration, l’ambitieux conseiller Kambale Syaikomya Enock note que la décision de la CENI est un message préoccupant sur l’état de la démocratie de la RDC et veut créer des inégalités entre les chefs lieux et d’autres entités.

« Nous appelons le gouvernement et les autorités locales à travailler de manière urgente avec la CENI pour trouver gain de cause et revoir sa décision pour permettre la tenue des élections locales dans toutes les entités a la date prévue soit 20 décembre 2023, qu’elles soient des chefs-lieux ou non. Car les citoyens de ces entités ont le droit de choisir leurs représentants locaux et de participer activement à la vie politique de leur région.
En suspendant les élections locales dans ces entités, la CENI envoi un message très préoccupant sur l’état de la démocratie dans notre pays. Nous espérons que cette décision sera rapidement rectifiée afin de restaurer la confiance des citoyens dans le processus électoral et de garantir une représentation équitable pour tous ».

Christian Balewa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *