Terrorisme ADF : Des collaborateurs ADF arrêtés en Ouganda.

La police Ougandaise annonce avoir maîtrisé vingt (20) collaborateurs des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) le lundi 19 juin dernier.

Ceux-ci, sont accusés d’avoir collaboré avec les rebelles ADF facilitant ainsi l’attaque du lycée se situant à Mpondwe où une quarantaine de personnes ont sauvagement perdu la vie.

« Nous avons arrêté 20 collaborateurs présumés des ADF, les Forces démocratiques alliées, une milice islamiste qui a prêté allégeance au groupe État islamique », a précisé Fred Enanga, porte-parole de la police ougandaise, lors d’une conférence de presse.

Par ailleurs , le chef d’établissement du lycée de Mpondwe serait aussi dans les viseurs de la police Ougandaise pour être écouté afin d’apporter plus d’éléments cette affaire.

Très indigné de l’attaque survenue à Mpondwe la nuit du 16 juin dernier, le président Yoweri Museveni a qualifié ce massacre d’acte “désespéré, lâche” et a promis traquer ces inconscients qui endueillent les communautés congolaises et Ougandaises jusqu’à leur dernier retranchement.

Eugène VOMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *