BENI: La journée dédiée aux casques bleus célébrée sur fond de consternation.

Le sacrifice suprême des casques bleus de la MONUSCO a été salué par les civils et militaires dans une cérémonie habituellement célébrée le 29Mai de chaque année mais décalée pour ce lundi 30Mai à Béni dans la province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo.
La consternation a été accentué par la nouvelle annonçant un nouveau massacre des civils vers Bulongo dans le territoire de Beni la nuit précédente.

A l’occasion de la Journée Internationale des Casques Bleus, les civils, policiers et militaires ont déposé des gerbes des fleurs sur le mémorial érigé à Mavivi, 12km au Nord du Centre ville de Beni, dans une forte consternation; vu le nombre élevé des militaires de la paix tombé sur le champ d’honneur en appui aux militaires congolais qui font face à plusieurs groupes armés dont ceux de l’Allied Democratic Force Adf depuis plusieurs décennies.

Les hommes et femmes ont rendus des hommage mérité aux casques bleus tombés sur le champ d’honneur dont les Tanzaniens, Malawites et les Sud Africains dans l’Est de la République Démocratique du Congo où il appuis le gouvernement congolais dans ses efforts visant la restauration de la paix et la sécurité.

Photo d’ensemble à l’occasion de la Journée Internationale des Casques Bleus à Beni-MAVIVI/Photos tiers

La cérémonie solennelle s’est déroulé à Beni-Mavivi ou plusieurs allocutions ont été prononcé ce jour mémorable parmi les quels celui de Madame Cécile PIAZA Chef de bureau de la MONUSCO Beni-Lubero et du commandant adjoint des forces de la brigade d’intervention des Nations Unies.

Ces hommages ont été rendus devant le mémorial érigé à Mavivi pour immortalisé ceux qui ont versés leur sang à la recherche de la paix.

KAWANGOY Erick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *