RDC : « Félix Tshisekedi n’est pas combattu parce qu’il gère mal. Il est combattu parce qu’il est Muluba » Augustin Kabuya

De retour à Kinshasa après sa tournée européenne, le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UPDS) Augustin Kabuya s’est offert un public tard dans la nuit du vendredi 26 mai 2023, auprès duquel il a dénoncé les intentions de Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour la République de combattre Félix Tshisekedi.

Le patron de l’UDPS fait savoir que Moïse Katumbi ne combat pas Félix Tshisekedi parce qu’il a échoué de gérer le pays mais en cause de ses origines.

« Félix Tshisekedi n’est pas combattu parce qu’il gère mal. Il est combattu parce qu’il est Muluba, c’est à cause de ses origines » a-t-il expliqué.

Augustin Kabuya qui dit être étonné de constater que cette attitude vienne d’un potentiel candidat à l’élection présidentielle, pourtant un poste qui exige un rassembleur. Ce dernier dit motivé sa dénonciation par les dernières déclarations des députés Mike Mukebay et Daniel Safu tous de Ensemble de Moïse Katumbi qui ont lancé des messages selon lui qui incitent à la haine tribale.

« C’est inacceptable qu’en 21ème siècle, un homme politique qui veut diriger le Congo dans les jours à venir puisse avoir des députés de son parti qui développent des discours à la haine tribale. (…) C’est inacceptable, Félix Tshisekedi n’avait pas demandé à Dieu de le créer Kasaïen. Il est combattu par Katumbi à cause de ses origines. Nous ne l’acceptons jamais. Nous voulons voir tous les décideurs du monde condamner Katumbi puisque ce sont les députés de son parti Ensemble » a souhaité Augustin Kabuya dans cette déclaration.

Du conflit politique vers un conflit ethnique?

Cette sortie médiatique a largement été critiquée négativement par plusieurs internautes sur la toile qui craignent que le conflit entre Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi sorte de l’espace politique vers l’espace ethnique. Ce discours est au même moment qualifié de très dangereux à cette période où les forces politiques se construisent pour gagner les élections.

« Il ne faut pas réorienter le conflit Politique vers un conflit ethnique
C’est une erreur. Les conséquences sont incontrôlables. Voilà un discours très très dangereux venant d’un soit disant SG, si Mukebay et Daniel Safu doivent être à Makala, je pense que Augustin Kabuya doit aussi être à Makala pour ce discours très grave » ont écrit certains internautes sur le mur du tweeter du journaliste Stanis Bujakera Tshiamala.

Azarias Mokonzi

2 Comments

  • Dr MUSSA LUBANDA

    Mon commentaire est fonction d’un regret, après une observation datée, j’ai remarqué que,la plupart des citoyens congolais doutent de leur originalité, comment expliquer,par exemple ,tu est batou et un nilotique t’appelle batou directement tu réagi?.seul les rega qui acceptent et son fières de leur tribu partout au Cher frère congolais t’appelais dans votre nom de la famille ne constitue pas une sorte de tribalisme.et je dirais à Mr August kabuya,de ne pas vouloir salir le nom du chef de l’état pour rien,il n’est pas un président des baluba,pour contre il est président des tous les congolais.et si j’étais président je pourrais l’arrêter même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *