RDC : Félix Tshisekedi s’insurge contre les discours ethnicistes sur la crise au Nord-Kivu

Lors de son briefings devant la presse congolaise ce jeudi 22 Février, le président Félix Tshisekedi s’est insurgé contre les tentatives de présenter le conflit du Nord-Kivu sous un angle ethniciste.

« Il y a des Banyamulenge (Tutsis congolais) qui sont morts en combattant le M23, sous le drapeau congolais », a-t-il rappelé. Avant d’assurer : « J’en ai assez de ce langage discriminatoire ».

Pour le chef de l’État, le conflit ne peut se résumer à des oppositions entre ethnies. Hutus et Wazalendos (Rwandais non tutsi) sont aussi engagés aux côtés des rebelles tutsis du M23, a-t-il précisé.

Félix Tshisekedi met en garde contre les discours simplistes accusant seulement les Tutsis ou le Rwanda. Il réaffirme ainsi la volonté de son gouvernement de ne pas politiser cette crise autour de fractures ethniques.

L’objectif est de combattre les rebelles du M23 et leurs soutiens, quelles que soient leurs origines, pour rétablir la paix dans l’Est du pays. Le président appelle à la vigilance face aux tentatives de récupération de la crise à des fins ethnicistes.

Rappelons que l’Est de la RDC est sous menace des rebelles du M23 et ADF depuis plusieurs années maintenant. Ils y sont auteurs de plusieurs exactions contre les populations civiles notamment le massacre, le viol, le vol etc.

Eugène Vomba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *