SUD- KIVU: Les conflits intercommunautaires à la base d’une famine aiguë à Minembwe

La persistance de la guerre et des conflits entre les communautés vivants dans le plateaux de Minembwe en province du sud- Kivu entraînent plusieurs dégâts dont la famine en soit devient un défi catastrophique qui affronte les communautés confondues a-t-on appris des sources concordantes ce vendredi 31 Mars 2023.

D’après le lieutenant Meya Gbe Jérémie, porte-parole de la douzième brigade de réaction rapide basée dans ce coin, les conflits entre les communautés agricultrices et cultivatrices entraînent la malnutrition aiguë dans plusieurs familles.

« Minembwe est une entité qui regroupe quatre communautés dont les Bembe, les Nyindu,les Fulirons et les Banyamulenge. Les trois premières communautés précitées sont des agriculteurs tandis que les Banyamulenge sont des peuples éleveurs et ces derniers occupent enfin plusieurs zones pénalisant ainsi les activités champêtres » a-t-il dit.

A la même source d’ajouter que ces conflits occasionnent plusieurs dégâts.

« Ces conflits ont engagé les enlèvements, assassinats ciblés, les incendies volontaires de part et d’autre causant l’innacessibilité dans des milieux champêtres et freinent les activités sociales, humanitaires et autres , à la base de la famille aiguë ».

Il demande ce pendant aux communautés en conflit de faire la paix.

« Nous vous exhortons de prendre conscience enfin de désengager le conflit qui reste la source rongeant Minembwe et d’oublier le passé pour qu’ensemble qu’on se fasse confiance pour mettre hors d’état de nuire ce fléau meurtrier de la famine» conclut-il.

Signalons, la partie orientale du pays fait face aux cas récurrents de conflits intercommunautaires qui occionnent mort d’hommes, incendies des maisons, pillages systématiques au côté de déplacement massif de la population de leurs milieux d’origines.

Roger Cirimwami,depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *