Beni : La justice doit traiter avec célérité les dossiers relatifs au viol.

Dans un dialogue démocratique pour la paix ténu ce lundi 05 septembre 2022, Madame Ruth SABUNI, Chef de bureau genre, famille et enfant intérimaire en ville de Beni, province du Nord Kivu dans l’Est de la République Démocratique du Congo a appelé le pouvoir judiciaire à traiter avec célérité les dossiers relatifs aux violences sexuelles sous toutes ses formes dont le Viol.

Parlant au nom du groupe des femmes, elle a sollicité même un accompagnement judiciaire gratuit en faveur des survivantes de Viol.

L’option de la gratuité dans la procédure judiciaire a été désorienté par le citoyen Nyonyi BWANAKAWA, Maire honoraire de Beni, qui a souhaité voire les organisations non gouvernementales toquer à toutes les portes pour trouver un ou plusieurs partenaires financiers qui peuvent prendre en charge les frais judiciaires en faveur des victimes des violences sexuelles .

Prise de parole de Madame Ruth SABUNI, Chef de bureau ai, Genre, famille et enfant ville de Beni.Photo Ngoyi Erick/Beninipashe.net

Les femmes présentes au dialogue ont sollicité l’accompagnement de toute la communauté dans la lutte contre les stéréotypes, les anti-valeurs qui stigmatisent la femme et l’exclusion de la femme mais promouvoir l’émergence et l’épanouissement global de la femme.

Kawa Ngoy Érick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *