Beni: L’Adf tue cinq otages et perd deux terroristes et une arme à Bulongo

Dans une dépêche publiée ce Jeudi autour de dix heures, le capitaine Antonny MWALUSHAYI confirme que les militaires des forces armées de la République Démocratique du Congo(FARDC), ont empêché une progression des combattants de l’Allied Democratic Force (ADF) autour de 21 heure le Mercredi à Bulongo dans le secteur de Rwenzori territoire de Beni, province du Nord-Kivu dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

L’incursion des combattants ADF au centre de la commune urbano-rurale de Bulongo située à plus ou moins 40Km au Sud-est de la ville de Beni a été confirmée par l’armée régulière.

Après affrontement avec les Djihadistes dans les périphéries de Bulongo, ces derniers ont pris fuite vers le Parc National de Virunga a dit Antony MWALUSHAYI dans sa dépêche en ligne.

A lui de préciser qu’avant de décrocher, les terroristes ADF, ont exécuté 5 de compatriotes congolais qu’ils avaient pris en otage au village TOYA situé à une dizaine de kilomètres de la cité de Bulongo dans le secteur de Ruwenzori.

Côté ennemi, l’armée loyaliste en a neutralisée 2 et récupérée une arme de guerre de type AK47 ajoute cette Source.

Sur ordre du commandant secteur opérationnel SOKOLA 1 Grand Nord, les renforts en troupes ont été envoyé rapidement pour poursuivre ces ennemis de la paix et les mettre hors d’état de nuire.
Pour l’instant les forces armés congolaises rassurent qu’elles contrôlent l’ensemble de la commune de Bulongo et demandent à la population d’être calme et de continuer à collaborer avec les services de sécurité pour le retour de la paix dans cette zone. D’autres sources nous renseignent que la fouille continue.

Kawa Ngoy Erick

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *